Translate

vendredi 19 octobre 2012

Algérie le temps suspendu - Patrick Mesner - le clip


Rencontré au festival Barrobjectif 2012, où il exposait cette série de photographies consacrée à l'Algérie des années de plomb, Patrick Mesner nous dit sa démarche de photographe en 1990-1993. Ce clip est illustré par cette exposition.
Le livre de Patrick Mesner est disponible sur ce blog en achat en ligne par chèque, par carte bancaire ou via Paypal.

mercredi 12 septembre 2012

Evelyne Jousset  et Patrick Mesner exposent au festival

Barrobjectif  ( 21au 30 septembre 2012 )

Invitée d'honneur, la photographe Jane Evelyn Atwood
© Evelyne Jousset 



Seront présentées les séries :
- Geishas regard de soie  -
© Evelyne Jousset 

- Algérie le temps suspendu / les années de plomb -
© Evelyne Jousset 




Barro, situé prés de Ruffec en Charente, devient pendant 9 jours une immense salle d'exposition en plein air.
10.000 visiteurs, 1000 photographies exposées, un périple de 40 lieux dédiés à la photographie.
Un évènement hors norme.


Patrick Mesner " Algérie le temps suspendu " expose jusqu'au 1er octobre à l' Espace Culturel de Marseille  42 rue de la Canebière - Algérie le temps suspendu / les années de plomb -

samedi 16 juin 2012


"Algérie le temps suspendu" de Patrick Mesner et,  " Vivre et mourir au bord du Gange" de Jean-François Lixon figurent dans le numéro 60 de la revue Encres de Loire. Nous vous invitons à feuilleter le PDF de cette belle publication créée par la Région des Pays de la Loire. Ci-dessous .

Encres de Loire 

dimanche 3 juin 2012

Voyageuses - l'aventure au féminin





"Le voyage, c’est quoi, c’est comment ?...quand on est une femme! 

Douze auteurs et voyageuses ont eu « carte blanche » pour répondre à cette question. 

Elles apportent leurs réponses dans ce livre collectif où chacune fait
part de ses expériences, raconte sa façon de partir, de voyager, de
rencontrer les paysages, les gens et leurs cultures, de revenir  et
d’écrire. De rapporter un témoignage de le transmettre.

Pour vous donner envie de partir…

« Je me suis rendue compte que de mettre un pas devant l'autre ne tenait qu'à
moi, que personne ne pouvait l'empêcher et que si je rajoutais un pas au précédent,
je pouvais parcourir la planète. » Karen Guillorel

« Partir une première fois c’est ne jamais revenir. » Sylvie Lasserre

« Partir, c’est un peu comme prendre son coeur par la main, et lui présenter un
monde que l’on apprend à saluer de l’autre main. » Caroline Riegel

« En voyage, vous voyez les choses parce que vous passez devant. Chez vous, vous
pouvez passer vingt fois devant les choses sans les voir. » Aude Seigne

« La lecture, le voyage, l’écriture, c’est l’histoire d’une passion en boucle. »

« Mondes Ouverts » : une collection hétéroclite mais originale, peut-être celle de « l’honnête
voyageur » du XXIème siècle, qui met sur le même plan, sans notion de géographie ni de chronologie,
des récits de voyages, des reportages, des essais, des carnets, et qui a pour ambition de faire découvrir le
monde et la diversité des lieux, des hommes, des cultures. "


Cet ouvrage est né de l'envie de Lionel Bedin éditeur - Livres du Monde éditions - passionné de littérature de voyage, de comprendre comment se vit le voyage, l'envie d'ailleurs, quand on est une femme.


Alexandre David-Néel, Isabelle Eberhart, Ella Maillart, Anita Conti, pour n'en citer que quelques unes parmi les plus connues, sont allées au bout de leurs rêves à une époque où la société leur imposait des limites. Elles ont ouvert les pistes avec courage. On les a lu et elles nous ont fait aussi rêver.


Aujourd'hui prendre un billet d'avion, de train, ou de bateau est à la portée de tout le monde. La démocratisation des conditions du voyage, les évolutions technologiques ont réduit les distances. Le budget voyage est même, en situation de crise, celui auquel l'on ne touche pas. Il permet de se perdre un peu et d'oublier les difficultés du quotidien. Mais il y a voyager et voyager.


Si il est facile de partir, d'autant plus quand on est une femme, le sens du voyage reste un éternel mystère. Il n'a pas changé depuis l'époque de nos aventurières. C'est une démarche réfléchie, une quête, propres à chacune, liées à son histoire, qui fait aller de l'avant.


Toutes les femmes rencontrées lors de mes voyages étaient des personnes admirables. Remplies d'une vie souvent fastidieuse et parfois douloureuse. Elles avaient décidé de tracer la route pour, soit être utiles, se lancer des défis ou découvrir en ouvrant encore plus   largement leurs fenêtres. Si elles avaient la peau brûlée par le soleil, c'était dû à ces journées de marche, de travail communautaire dans les villages, de mouvements d'un point à un autre. Elles respiraient le bonheur.


- D'habitude je prends des cachets pour mon dos, là rien depuis que je suis partie...
- Je dors comme une marmotte...
- J'ai vécu plusieurs jours dans une famille Torajas ce qu'aucun touriste ne ressent en deux heures de halte photos touristiques...
- Je ne suis bien que quand je pars, c'est une vraie drogue...
- Je me sens devenir ethnologue...


On s'échangeait des tuyaux comment faire sa toilette sans eau, comment la chauffer dans des contrées où la température descend à  - 20, les serviettes qui sèchent vite, et surtout comment aller au petit coin sans que cela ne se voie... Des choses du quotidien mais qui, quand on est en terres lointaines et une femme, deviennent très compliquées...


Par delà ces anecdote , c'est de la démarche dont on parlait le plus.


Pourquoi, comment ?  Voyageuses répond admirablement à ces questions. Et pour ma part, j'y ai fait la connaissance à travers leurs textes, de femmes vraiment extraordinaires.


Une soirée à ne pas manquer mercredi 6 Juin à la Librairie Ulysse


Le prochain Cargoclub de la Librairie Ulysse (une institution fondée par Catherine Domain, le 1er mercredi de chaque mois), accueillera ce mercredi (à partir de 18h30) quelques-un(e)s des auteure(s) de l'ouvrage "Voyageuses", paru il y a quelques jours aux éditions Livres du Monde : Clara Arnaud, Yanna Byls, Karen Guillorel, Evelyne Jousset, Gaële de La Brosse, Sylvie Lasserre, Anne Brunswic.
Si vous êtes libres, venez fêter cet événement avec nous sur l'île Saint-Louis, avec un petit apéro (chacun apporte quelque chose) et, s'il pleut, un parapluie !
LIBRAIRIE ULYSSE, PAYS ET VOYAGES
26 RUE SAINT LOUIS EN L'ILE
75004 PARIS
01 43 25 17 35



Après le Cargo Club ....


 

samedi 31 mars 2012

Les grands photographes: Robert Doisneau

Il y a 100 ans naissait Robert Doisneau. Un photographe dont on a le sentiment, en regardant ses photographies si particulières, qu'il a fixé notre Histoire pour laisser une trace. Pour ne pas oublier, cette époque balayée  par "l'évolution du monde moderne", dont on a parfois la nostalgie. La vie était dure, mais joyeuse surtout. Les petits détails du quotidien deviennent des moments de bonheur, ce que nous ne savons plus regarder.
Ici, il commente des planches contact et c'est un vrai délice, car l'homme était facétieux.

vendredi 23 mars 2012

Les grands photographes: Henri Cartier-Bresson

Henri Cartier-Bresson est l'un des pionniers du photojournalisme. En 1947, avec Capa, David Seymour et d'autres photographes ils fondent l'agence coopérative Magnum. De ses études de peinture au cours André Lhote il conservera un regard artistique qu'il posera surtout sur des scènes de rues. Ce qui l'intéresse c'est la construction d'une scène. Pour beaucoup il est l'oeil du 20 ème siècle.

mercredi 7 mars 2012

Salon du Livre de Paris 2012

Pratrick Mesner dédicacera son livre :


" Algérie le temps suspendu " samedi 17 Mars de 11h à 13h au stand France Télévisions W23.

Infos pratiques pour se rendre Porte de Versailles

jeudi 16 février 2012

Les grands photographes: Willy Ronis

En 2010 " Une poétique de l'engagement " réunissait à la Monnaie de Paris 150 photographies de Willy Ronis. Son travail est associé aux mouvements sociaux et politiques de l'avant et de l'après-guerre, mais aussi au Paris populaire, celui des quartiers. A la Provence, aussi. Son regard humaniste se pose sur l'imprévu, comme sur l'image informative. En 1946, il intègre l'agence Rapho et va travailler pour les plus grands magazines photos. Mais c'est la liberté qu'il aime plus que tout, afin de se consacrer à des séries qui lui tiennent à coeur. Ces deux vidéos ont été réalisées par le Jeu de Paume partenaire de l'exposition .

Les grands photographes: André Kertész

André Kertész est l'un des plus grand photographe du 20ème siècle. Né en Hongrie il devient photographe par vocation. En 1923 il arrive à Paris après avoir servi dans l'armée austro-hongroise, durant la première guerre mondiale et réalisé des clichés qui illustreront cette période de l'Histoire. Malheureusement, ses négatifs et ses plaques seront détruits durant la révolution hongroise de 1918.
Il sera le premier photographe professionnel à utiliser un Leica.
Comme pour Man Ray et Brassaï, dont il sera proche, la photographie sera un moyen d'expression artistique.
En 2011 le Jeu de Paume lui consacrait une rétrospective, " Portrait filmé " le racontait.

samedi 11 février 2012

Vivre et mourir au bord du Gange


L’auteur, Jean-François Lixon, a ramené de plusieurs voyages à Bénarès, des photographies et le sentiment que cette ville est à l’Inde ce que l’Inde est au monde un condensé de spiritualités. Des personnages hors normes, des situations insolites, des portraits démesurés, un monde de couleurs exacerbées et touchantes.

Le blog de l'auteur 

Photographies et texte
Jean-François Lixon 
Préface d' Ysabelle Lacamp
Format : 20/20
Couleur
84 pages
20 €
ISBN:978-2-918482-05-5
Pour feuilleter quelques pages cliquer ici


Commander ce livre en ligne envoi soigné sous 48h




Ou bien adresser un chèque de 20€ / port gratuit à l'ordre de l'Esprit du Monde éditions à l'adresse suivante:
L'Esprit du Monde 
536 route de Clisson 
44120 Vertou France
( mentionner vos coordonnées et l'ouvrage que vous commandez)

Algérie le temps suspendu


En 1993 l’auteur, Patrick Mesner photographe, est retourné en Algérie, pays où il est né, afin de couvrir comme journaliste ce que l’on a appelé les années de plomb. Une guerre civile atroce qui a fait plus de 200.000 victimes. Son regard est humain avant tout. Il montre la vie, malgré la terreur, dans un quotidien chaotique.
Photographies et texte
Patrick Mesner 
Format :12/18
Noir et Blanc
116 pages
15 €
ISBN: 978-2-918482-04-8
Pour feuilleter quelques pages cliquer ici

Site internet de l'auteur : www.lescarnetsdusud.com




Commander ce livre en ligne envoi soigné sous 48h




Ou bien adresser un chèque de 15€ / port gratuit  à l'ordre de l'Esprit du Monde éditions à l'adresse suivante:
L'Esprit du Monde édition
536 route de Clisson
44120 Vertou France
( Mentionner vos coordonnées et l'ouvrage que vous commandez)

Algérie le temps suspendu - le clip


Les Irréelles #2 À Nantes

Après Lyon le 2 décembre dernier, Nantes a accueilli les Irréelles #2 le 10 Février et la Maison Akabi était pleine à craquer. Ce nom est né de IRL - in real life -
Les réseaux sociaux rapprochent de manière virtuelle... il est, donc, bon de temps en temps de se rencontrer dans la vraie vie, d'autant plus pour pour montrer, conseiller, partager son expérience. Ce fut le cas lors de cette soirée passionnante.
Quatre photographes lauréats de la Correspondance Visuelle, Emmanuelle Brisson de Niort, Maria Albérola de Bordeaux, Alexandre Parrot de Metz et Patrick Nitkowski de Nantes exposaient leurs oeuvres. Pour ceux qui n'avaient pu se rendre à Paris ce fut une belle opportunité.